Portrait de Jean-Marc Doucet, actuel dirigeant de François Doucet Confiseur

By 26 décembre 2018 janvier 21st, 2019 Facettes, Portraits
Facette n°2 : En Coulisse

Portrait de Jean-Marc Doucet, actuel dirigeant de François Doucet Confiseur

François Doucet Confiseur, c’est une belle aventure familiale commencée en Haute-Provence il y a environ 50 ans. En couple visionnaire et audacieux, François et Maggy Doucet reprennent en main l’un des derniers cassoirs industriels d’amandes dans le centre ville d’Oraison. Petit atelier de confiserie devenu entreprise renommée, la maison François Doucet Confiseur s’est toujours efforcée d’associer savoir-faire artisanal et innovation. Aujourd’hui l’entreprise familiale est dirigée par Jean-Marc Doucet, l’un des quatre enfants de la fratrie Doucet. Ainsi appuyé par sa sœur Marie-Edith et ses 2 frères Michel et Bruno, ainsi que par Ronan Autret son Directeur Général Adjoint, Jean-Marc transmet et fait évoluer les gestes ancestraux issus de la confiserie et de la chocolaterie artisanale hérités depuis 6 générations. Car dans cette famille on «naît» confiseur.

⯅ Jean-Marc Doucet devant les turbines cylindriques

Quel est votre plus lointain souvenir d’enfant dans l’atelier de confiserie de vos parents ?
J’en ai plusieurs. Avec mes frères et ma soeur nous vivions au rythme de l’entreprise : la fabrication, le conditionnement, l’expédition et les salons. J’aidais au tri des pralines avec ma maman dans la confiserie. Cette tâche consistait à sélectionner les plus belles pralines. Je devais retirer les «grabots» (les bouts de sucre collés aux pralines) et dédoubler les pralines collées entre elles.

Je vois également ma grand-mère, fendre les gousses de vanille en deux sur une petite planche en bois à l’aide d’un canif tous deux très usés, puis les fagoter ensemble pour infuser le sirop de gommage. Les délicieuses odeurs qui se diffusaient jusque dans les rues du village d’Oraison où les habitants nous interpellaient :

«Ah, aujourd’hui vous avez fait des pralines !».

Le dernier souvenir plutôt amusant est celui où je m’étais mis en tête d’arrêter avec mes mains la turbine cylindrique encore en marche. Bien mal m’en a pris car je me suis trouvé soulevé dans les airs et sauvé in extremis par des sacs d’amandes qui ont amorti ma chute !

Où avez-vous fait vos classes ?
D’abord auprès de mes parents qui m’ont transmis leur passion des gestes ancestraux dès ma tendre enfance ainsi que l’importance de la sélection des matières premières issues du terroir. Puis je me suis frotté aux autres cultures pour parfaire ma connaissance du métier de confiseur lors du développement à l’international de notre entreprise familiale, notamment en Asie. Avec une formation agricole et agro-alimentaire suivie d’un cursus complémentaire en boulangerie-pâtisserie, je suis allé en Chine pour former opérateurs et techniciens sur les techniques et les secrets de fabrication des viennoiseries françaises pour le compte de la société Lilac Confectionary et la joint-venture France Marion. A mon retour en France j’ai pu compléter mon parcours de confiseur accompli dans toutes les disciplines en étant responsable du service Qualité, puis de la Production et enfin du pôle Commercial avant de reprendre la Direction Générale de la société.

⯅ Mise en caissette des pâtes de fruits glacées

Votre combat quotidien en tant que chef d’entreprise ?
Continuer d’assurer le développement de notre entreprise familiale qui compte aujourd’hui 60 employés tout en restant fidèle à notre passé. Fidèle à nos salariés en qui je suis extrêmement reconnaissant, fidèle à nos producteurs qui nous fournissent des matières premières françaises d’exception, fidèle à la qualité constante de nos pâtes de fruits et de nos enrobés de chocolats, fidèle à nos clients à qui nous offrons de belles et de bonnes confiseries remplies de goût, de saveur, de texture et de finesse sans dénaturer leurs origines.
En 2 mots, comment décririez-vous les qualités de vos produits ?
1 – La maîtrise du process
2 – La finesse du goût
Quelle est la gourmandise qui vous fait craquer à tous les coups ?
Les pâtes de fruits glacées aux saveurs naturelles et gourmandes grâce à leur haute teneur en fruits et préparées selon la recette ancestrale. Cela me replonge dans les saveurs authentiques de mon enfance.
Le mot de la faim

Nous portons un soin tout particulier à la composition de nos produits afin de garantir l’utilisation d’ingrédients naturels de haute qualité ainsi qu’un approvisionnement durable. Nous privilégions des ingrédients naturels dès que cela est possible. Nous avons ainsi lancé une collection de pâtes de fruits et de fruits secs enrobés de chocolat issue de l’agriculture biologique. Nous proposons également des alternatives avec des recettes moins sucrées dans le cadre de notre démarche d’innovation et de recherche. Nous devons veiller à bien maîtriser nos approvisionnements pour la pérennité de notre entreprise. Avec mes frères et soeurs nous avons créé une Société Civile d’Exploitation Agricole avec un projet de plantation de 8 hectares d’amandiers, ce projet pouvant s’étendre à d’autres productions sensibles et emblématiques de notre terroir provençal.

Notre objectif étant de continuer à satisfaire nos clients à la recherche de confiseries 100% françaises. Orfèvre du fruit et artisan du chocolat, nous aimons combiner le bon et le beau sans exclure l’originalité. Notre attachement aux traditions ne nous empêche pas d’être innovant afin d’assurer durablement notre développement.

#50ANSFRANCOISDOUCET
Retrouvez tout au long de l’année 2019 les actualités et les événements qui ont marqués l’histoire de François Doucet Confiseur.